St Valentine : La playlist 100% féminine

Pour la St Valentin(e), Sisterz met les femmes à l’honneur en musique, avec des autrices compositrices interprètes de talent.

A l’origine, la Saint Valentin était un jour dédié aux gens que l’on aime – proches et amis. Jusqu’à devenir la fête gnangnan et commerciale qu’on connaît, où l’on se creuse la tête pour savoir si oui ou non on s’offre des cadeaux (ces si jolies roses cultivées au Kenya !) et où on lance inévitablement une playlist romantique de secours sur Spotify. Parce qu’il n’y a pas que Barry White dans la vie, et que les autrices compositrices interprètes ont du talent, on a décidé de mettre à l’honneur une playlist 100% féminine qui chante les amours plurielles et aussi l’amour de soi.

Clara Luciani, La grenade

  • Révélation scène aux dernières Victoires de la musique, Clara Luciani a écrit La grenade en pensant aux hommes qui, lors de ses concerts, accouraient pour lui expliquer comment brancher sa guitare (parce qu’une femme ne sait évident pas se servir de son instrument). Une chanson de mise en garde : je suis une femme et moi aussi je mords.

Juliette Armanet, Cavalier Seule

  • Juliette Armanet chante une femme désespérée des tentatives de séduction balourdes des hommes et avançant seule, par choix, à travers ce Far West qu’est l’existence.

Suzanne, Suzanne

  • Les tentatives de son entourage pour décourager Suzane, qui rêve de devenir chanteuse. Une chanson pleine de ressenti et un grand pied de nez aux mauvaises langues, puisque la jeune femme a réalisé son rêve. Moralité : ne laissez jamais les autres décider à votre place.

Angèle, Ta Reine

  • Angèle pour Colors, on en redemande. Un titre sensible sur l’homosexualité féminine et une histoire d’amour impossible.

Joanna, Séduction

  • Joana chante l’attirance d’une femme hétérosexuelle pour une autre femme. Parce que oui, ça arrive.

Carmen Maria Vega, J’ai tout aimé de toi

  • Une chanson portée par une voix puissante sur un rythme qui rappelle le flamenco. Et de très belles paroles qui disent l’amour d’une femme pour une femme transsexuelle.

Brigitte, A bouche que veux-tu

  • Deux bouches pour chanter le désir féminin, c’est mieux qu’une ! Une peau qui n’en peux plus d’attendre et un joli rythme rétro, bref, si le titre n’est pas tout neuf, du Brigitte comme on l’aime.

Colette Renard, Les nuits d’une demoiselle

  • Culte et indémodable, les 50 nuances de baise de mademoiselle Colette Renard, qui occupe ses jours et ses nuits à se faire du bien. Une belle leçon de langue (française, évidemment…). On adore.

Juliette, Rimes féminines

  • Un hommage de la grande Juliette à toutes les femmes : la chanteuse vise haut dans les karmas et imagine se réincarner dans la peau des grandes de ce monde… ou pourquoi pas en elle-même, finalement ?

Joyeuses fêtes, les Valentines !

Copyright Sisterz© All rights reserved.